Redresser une photo prise au grand angle

Une photo prise en grand angle, depuis le bas d’un bâtiment induit forcement une déformation.

On aime, on n’aime pas, c’est vraiment très personnel.

Cathédrale d’Amiens (Sommes)

Voici la cathédrale d’Amiens, dans la Sommes.
Cliché pris depuis le parvis avec un Olympus E-M5MarkII avec un objectif
M.Zuiko Digital ED 9-18mm f/4.0-5.6 monté sur le boitier.
Les données de prise de vue sont les suivante :

Image
Temps d’exposition [s] : 1/200
Nombre-F : 6.3
Programme d’exposition :Priorité à l’ouverture (3)
Sensibilité équivalente ISO :100
Vitesse d’obturation [s] : 1/200
Indice d’ouverture : F6.3
Valeur compensation exposition : 0
Ouverture maxi. : F4.0
Mode calcul exposition : Multi-segment (5)
Source lumière : Inconnue (0)
Flash : Pas de flash
Longueur de focale [mm] : 9
Mode de couleur (BPP) : sRGB
Mode exposition : Auto (0)
Équilibrage des blancs : Auto (0)
Longueur de focale (35mm):18
Type de capture de scène : Standard (0)
Contrôle des gains : Aucun (0)
Contraste : Normal (0)
Saturation : Normale (0)
Netteté : Normale (0)

DONNÉES EXIF

Vous constatez sur cette vue de la cathédrale que les tours ont une tendance à se « rejoindre » vers le haut de l’image.
Cette déformation peut être interessante sur certaine photos urbaine, pour mettre en avant la hauteur d’un bâtiment et toute autre caractéristique « vertigineuse » que le photographe veux mettre en avant.

Mais en ce qui concerne notre cathédrale, le but est d’avoir une représentation fidèle à la réalité et donc des lignes « droites » vers le haut.

Je me suis donc servi de Lightroom qui permet de redresser les images pour compenser la déformation de l’objectif.

J’ai été dans l’excès, image redressée au maximum, équilibrage auto des couleurs et de la balance des blancs. Recadrage « extrême » pour avoir une image sans « partie blanches »

Et voila le résultat :

Cathédrale d’Amiens

Qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à laisser vos avis et questions en commentaire.